tombée des nues

Celle çi, c'était avant l'avant dernière. et la dernière était celle du précèdent post ... vous suivez ? mais d'autres sont en suites d'imagination en ce moment... et d'autres déjà là depuis un moment .

Voilà donc "tombée des nues"...
En papier journal et pate à papier maison... je vais noter mes recettes ( peut être ) car parfois j'en concocte de tres agréables à travailler , parfois moins faciles mais aux rendus très drôles .

des teintes tres neutres encore mais envie de couleur vives aussi et d'autres finitions tout en restant très suggestive, j'aime par exemple faire des yeux avec des morceau de papier journal froissé et n'y rien ajouter.. ça donne des regards amusants.

Elle est aussi sur little market ma boutique " boisée-papiers" claire des zabeilles.

un jour, j'irai voir la mer

c'est ainsi qu'elle se nomme... je lui trouve une tête à vouloir humer les embruns . je l'ai laissée ainsi toute pâlotte et toute frêle mais ça peut changer... un matin apres mon thé il se peut que je me dise que non je ne veux plus la voir ainsi et hop changement de teint ou de tour de taille ou de vetements ou repeinturluration totale...
mais voilà
"un jour j'irais voir la mer "

et puis voilà, beaucoup plus grande, celle qui est en processus en ce moment ( parmi quelques autres...)


Petites dernières...

En fait c'est l'avant dernière... donc une petite dernière quand même, la vraie dernière sera pour le prochain post à moins que je ne choisisse l'avant, avant dernière ou même une autre vraie dernière car il y a s autres plusieurs autres dernières en gestation et bientôt prêtes à voir le jour ... 
elles sont en vente sur little market ... 



feuilles de vigne

Dans mon jardin elles commencent à virer à l'automne ... Je cherchais un sujet; et hop sur ma table, alors qu'il fait tout beau dehors et que j'y tremperai bien mes pinceaux , les lumières sont si belles dans l'air frais...





AUTOMNE

Une paire de bottes , un gentil chien , un rayon de soleil... mais se promener sous la pluie peut être delicieux aussi... oui oui avec un thé bien chaud en rentrant, un fauteuil et un tricot en route... 
bon c'était un joli soleil tout en délicatesse. Le thé bien chaud au retour...  
mais pas d'aiguilles à tricoter l'automne doucement ....



aquarelle en rade

Une aquarelle vite faite ... et ratée en plus parce que je me suis amusée à colorier derrière les tiges avec des verts incohérents pour recycler les taches de ma palette.
je l'ai laissée inachevée en arrêtant de jouer au puzzle... inutile d'aller plus loin mais je l'aime bien parce que j'aime bien son histoire et me demande s'il n'y a pas foules de jolis petits moments succulents de vie et de tendresse ... qu'on oublie trop vite


un coquelicot


Envie de sortir mes pinceaux ce soir ... oui maîhhhèè ché pô quoi fèèère ...

Il fanait tout seul dans son verre d'eau, sur la table basse ... et dans un joli rayon de soleil !... clin d'oeil...

Il a perdu un pétale juste quand j'ai fini...
Pourtant j'ai fait vite! je n'ai même pas eu le temps de tremper mon pinceau dans le rai de lumière qui a glissé plus loin et voilà c'est fini, les restes du coquelicot reposent maintenant en paix dans mon jardin où il fera des petits, je l'espère...

Bon c'est quand même beaucoup de speech pour un coquelicot dont la fragilité n'a été transposée qu'en maladresse mais voilà, c'etait le bavardage du soir :



promenade

C'était Lundi dernier ... une promenade avec mon Coach... Coach, c'est notre chien, il s'appelait comme cela à la SPA et on a gardé son nom, ça lui va bien ! j'avais mon matériel aquarelle et envie pour une fois de ne pas le ramener sans l'avoir sorti... je ne suis pas spécialement fière de mon aquarelle mais il s'y rattache un si beau souvenir!
Un renard charbonnier nous observait tranquillement . Il est resté assis sur son postérieur, à bonne distance mais sans bouger même quand le chien a tenté de courir vers lui, même quand j'ai du rappeler Coach... 

je n'en revenais pas. il est resté là, ce bel animal, je l'aurais bien chassé pour qu'il n'apprenne pas à avoir confiance dans les humains mais je n'en ai pas eu le coeur.
Dommage, mes jumelles étaient restées dans la voiture... j'en aurais bien fait des croquis... et il posait en plus!

donc voilà l'aquarelle...

potimarron


depuis le stage avec Anne Lemaitre et Hervé Espinosa, je prend tous les jours mes pinceaux... oui oui... tous les jours... des feuilles, des arbres et.... des potimarrons. Et puis, il y a aussi des oignons des échalotes et je vais me diriger vers autre chose bientôt mais je découvre le plaisir de refaire, renouveler le regard et ça devient comme une enquête policière.... seulement les potimarons ne cachent rien... ce sont nos yeux les grands menteurs, enfin les miens du moins à ce que je constate...
Et l’enquête mène alors à la méditation, pinceau en main...
Tiens, qui a dit un truc genre : " méditer une demi heure c'est bien sauf quand on n'en a pas le temps... nécessaire alors  passer alors à une heure" ... je ne sais mais c'est un bon gars qui a dit ça... je me permet de rajouter" pas le coeur" à " pas le temps"

portrait encore....

Et hop, un de plus dans la serie JKLPP et puis hop je passe à l'aquarelle de fleurs ou de "vie tranquille " ("nature morte"  en français c'est trop pô beau, j'aime pas cette expression et pas envie de peindre des trucs tout morts ).  Et ... oh! je vais aller voir aussi du coté des défis de Charlotte!